Login to your account

Username
Password
MOD_LOGIN_REMEMBER_ME

Create an account

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Name
Username
Password
Verify password
Email
Verify email

Batterie Ni/CD pour VE

Utilisation d'une batterie Ni/Cd
en application VE.

 

 

 

 

 

Généralité
Le véhicule est animé par un moteur électrique à courant continu dont la puissance moyenne à performances équivalentes est deux fois inférieure à son homologue thermique.

  • Possibilité de recharger la batterie sur n'importe quelle prise 220V-16A. Toutefois, pour votre sécurité, la normalisation préconise:
    - une protection thermique de 16A (Court circuit)
    - une protection différencielle de 30mA (Isolation)
  • Le moteur électrique est fiable, prévu pour parcourir 1 000 000km, les pièces mécaniques réduites, le démarrage possible en toutes circonstances et la batterie garantie à vie (location). Si les controles sont extrêmement réduits, ne pas oublier de vérifier périodiquement la pression des pneumatiques.
  • La conduite nécessite un permis B, une conduite souple faisant appel à l'anticipation, une vigilance accrue à l'égard des piétons et cyclistes (véhicule silencieux)

Batterie STM 5-100 (100Ah)

Conseil d’utilisation des batteries STM

1/ Optimisation de capacité de la batterie
Les batteries Ni/Cd présentent un effet « mémoire » qui se traduit par une baisse de capacité disponible en utilisation.
Cet effet est dû à un « cyclage » peu profond de la batterie. Il n’est pas irréversible car une décharge profonde de l’accumulateur et une ou plusieurs recharges effaceront ce phénomène.
La bonne utilisation pour assurer une grande longévité à la batterie consiste utiliser la batterie dans une plage 100% à 40% en majorité. Il ne faut pas hésiter à recharger la batterie dés que possible en veillant tout de même a ne pas laisser des repos après la fin de charge trop long. Cette précaution a pour but de ne jamais inversé les éléments qui vont réduire en capacité en vieillissant.

2/ Augmentation de la durée de vie
Il y a deux facteurs importants pour garantir une meilleure durée de vie.

a/ Maintenance :
Quand le témoin d’eau s’allume sur le tableau de bord, la batterie est souvent en réserve trop basse. La recombinaison de la batterie (consommation en eau) évolue dans le temps. La batterie consomme d'avantage d’eau en vieillissant. Une réserve d’électrolyte basse dans la batterie  implique une augmentation de la concentration de celle-ci. Une concentration plus forte augmente un phénomène appelé « métallisation » des séparateurs. La métallisation est une migration de cadmium dans les séparateurs ce qui provoquera à la longue des courts-circuits.
L’intervalle de maintenance recommandé est de 4000Kms. Des niveaux bas ont aussi comme effet de faire monter les têtes de plaques négatives à des températures très élevées lors de passage de courant de 150A à 250A (accélération). De ce fait les séparateurs peuvent s’endommager (fusion), créant ainsi des courts circuits partiels. 

b/ Repos à l’état chargé :
Les batteries Ni/Cd métallisent à l’état 100% chargé. Il est conseillé de ne pas laisser le véhicule longtemps complètement chargé. Plus le temps de repos est long, plus on métallise.
Pour une bonne utilisation respecter « si possible » des temps de repos à l'état chargé court <5h. L’utilisation d’un programmateur peu résoudre ce problème en différant la charge du véhicule pour que celui-ci arrive en fin de charge quand on en a besoin. Le phénomène de métallisation n’existe plus lorsque l'on décharge de 5% le véhicule # 5Kms. (Pour les utilisateurs de véhicules Renault, un fusible permet de passer de charge rapide 16A à 10A. Le temps de charge est donc augmenté. (Idéal pour une charge la nuit par exemple).

3/ Stockage
Si le véhicule ne sert pas pendant un temps assez long, il faut le décharger pour que la jauge soit à 40% environ. Cette décharge permettra de bien rééquilibrer la batterie lors de la prochaine charge.
 
4/ Quelques chiffres
La durée de vie d’une batterie qui est laissée au repos >10h à chaque charge est de l’ordre de 20 000Kms (Fin de vie de la batterie par métallisation => court circuit).
Une batterie bien « cyclée » et entretenue peut parcourir 150 000Kms.
(Valeur vérifiée sur la batterie d’un Berlingo qui a parcouru 150 000Kms en 4 ans. La capacité de la batterie était de 95Ah. Le véhicule faisait deux cycles par jour (charge la nuit sur chargeur véhicule / décharge le matin / charge rapide entre 12h

Qui est en ligne ?

Nous avons 57 invités et aucun membre en ligne