Login to your account

Username
Password
MOD_LOGIN_REMEMBER_ME

Create an account

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Name
Username
Password
Verify password
Email
Verify email

Clio Ni/MH

Test d'une batterie SAFT
NH-12-4 en application VE

 

 

 

Motivation
Utilisation d'une batterie sans entretien

Validation d'un mode de charge
Avantage 
- Charge plus rapide (coupure charge sur pallier à 25A) # 4h vs 7h30min en Ni/Cd
- Pas de maintenance
- Possibilité de "biberonner" la batterie sans perte de capacité ni effet mémoire
- Poids < 30% au Ni/Cd 

Véhicule utilisé
Le véhicule utilisé est une Renault Clio ayant parcouru 18300Kms et dont la batterie Ni/Cd est défaillante (explosion de deux blocs).
Il y a plusieurs avantages à utiliser une Clio : 
- L’instrumentation permet de savoir à tout moment, I batterie, U batterie, T°C batterie, Ah déchargés, Ah chargés, Ah surchargés…(Ce qui facile la mise au point) 
- Elle possède deux grands châssis métalliques ce qui permet plus de modularité pour monter des blocs de tailles différentes.
- Les blocs d'origines sont déjà refroidis par eau. 

Montage de la batterie 
Le châssis de 7 blocs STM 5-100 a été remplacé par 4 blocs NH12-4.
Le châssis  de 12 STM 5-100 a été remplacé par 7 blocs NH12-4.

Modifications réalisées
Châssis de "7" 
- Déplacement sur des tubes de passage des câbles de freins à main de 1 cm pour pouvoir rentrer les blocs
- Modification du circuit de refroidissement
- Adaptation des sondes STM sur le NH12-4
- Modification du câblage de la puissance
- Instrumentation de tous les blocs pour pouvoir faire l'acquisition des tensions 

Châssis de "12"
- Rallongement du châssis de 3cm pour pouvoir rentrer les blocs  
- Modification du circuit de refroidissement
- Adaptation des sondes STM sur le NH12-4
- Modification du câblage de la puissance
- Instrumentation de tous les blocs pour pouvoir faire l'acquisition des tensions 

Homologation du véhicule après modification. 
Je me suis renseigné à la D.R.I.R.E à Mérignac pour faire une réception à titre isolé de mon véhicule afin que celui ci soit en règle pour circuler sur la route. La personne qui fait les réceptions m'a dit qu'il n'y avait pas d'homologation  à faire sur le véhicule à condition que 
- le poids de celui ci n'ait pas changé (en plus lourd)
- pas de modification de la puissance moteur
- pas de modification des performances (vitesse). 
- J'ai aussi signalé la modification de batterie à mon assureur. Celui ci n'a pas posé problème pour assurer le véhicule. 

Premiers essais Septembre 2004  
Le chargeur de la Clio fonctionnant à puissance constante, J'ai fait le choix de mettre 110 Elts Ni/Mh Vs 95 en NiCd. D'après la documentation, la tension de la batterie est compatible aussi avec tous les composants de la Clio (moteur, convertisseur, Etc…).
L'augmentation de la tension devrait permettre de: 
- diminuer le courant pour une même puissance (+ de Kms)
- réduire les courants max sur la batterie. 

Première charge 
Les blocs étaient à un état de charge de 30% environ. Le courant de charge est # 10A-12A. La charge s'est bien coupée à 1.25bars comme prévu. 

Test en roulage
Le véhicule se montre plus nerveux que la version Ni/Cd . Pour éviter trop de surplus de puissance, le courant max en décharge à été bridé à 200A vs 260A.
Après un roulage complet, la capacité déchargée sur le véhicule est de 112Ah / la distance parcourue est de 113Kms. 

 Bilan :  
-
L'augmentation de la tension n'a pas permis d'augmenter les Kms parcourus. (Ma Clio Ni/Cd consomme aussi 1Ah/Km)
- Le chargeur délivre # 10A en charge Vs 25A sur le NiCd
- Le contrôleur a posé problème deux fois ( 1 HS pendant une charge / le deuxième s'est aussi mis en erreur pendant une charge)
->  Suite à ces problèmes, et vu le peu d'intérêt à garder une tension plus élevée, j'ai déconnecté un bloc après 300Kms.
Le comportement du véhicule avec 100 elts Ni/Mh se trouve au même niveau que 95 elts en NiCd.
Le chargeur charge maintenant à 25A. (Il y a aussi une possibilité de charger à 15A en mettant un fusible) 

Bilan roulage  
La batterie a posé un problème de puissance pendant l'hiver quand la température était aux alentours de 5°C, le courant max était de l'ordre de 100 à 150A. Les accélérations étaient donc dégradées. Celle- ci a fini par "s'activer" vers 5000Kms.
La batterie chute aussi très rapidement en fin d'autonomie. On se trouve en panne "d'un coup" car les éléments chutent très vite. Ce n'est pas le cas de la batterie Ni/Cd qui "traîne" en fin d'autonomie, en réduisant les performances du véhicule.  
Septembre 2005 : Le véhicule à parcouru 10 000Kms. La batterie est démontée pour analyse au sein de l’usine SAFT. Un rapport final complet sur la batterie lui a était fourni. 

Qui est en ligne ?

Nous avons 21 invités et aucun membre en ligne